Skip Navigation Linksannual-canadian-employee-benefits-conference-french-preconference-1725

50th Annual Canadian Employee Benefits Conference

Sunday, August 20 - Wednesday, August 23, 2017
Palais des congrès de Montréal, Montréal, QC
http://edit.ifebp.org/education/PublishingImages/Header%20Images/canadian-annual-employee-benefits-conference-2016.jpg
Conference begins in:

Ateliers de formation

Canada vers 2030 – Qu’est-ce qui est important pour les investisseurs et les employés ?

Lundi, 8h00-9h00

À quoi ressemblera votre portefeuille et votre organisation en 2030 ? Les 13 prochaines années ne seront une extrapolation ni du passé ni du présent. Il est impératif de penser à long terme. Les recherches sur les macro-tendances — la démographie, la main-d'oeuvre, la globalisation, les révolutions technologiques, le désendettement, les changements climatiques, la géopolitique, les évolutions sociales — et aideront à mieux y réfléchir, à anticiper et à planifier les placements de demain.

Éric NoëlVice-président principal, Amérique du Nord, Oxford Analytica, Québec City, Québec

L’Administration Trump et l’Asie

Lundi, 9h15-10h15

  • Comment vont évoluer les relations des États-Unis avec la Chine ?
  • Que va-t-il se passer avec la Corée du Nord ?
  • Comment vont évoluer les relations des États-Unis avec les alliés de la région (Corée du Sud et Japon) ?
Loic Tassé

Professeur et spécialist de la chine et de l’Asie, Université de Montréal, Montréal, Québec

Les responsabilités et devoirs d’un fiduciaire

Lundi, 10h45-11h45

Qu’est-ce qu’un fiduciaire ? Que signifie le devoir fiduciaire ? La conférencière fera un tour d’horizon des obligations législatives à cet égard et analysera ce qu'elles représentent pour les administrateurs de régimes de retraite et d’avantages sociaux.

Sonia Massicotte LL.B. 

Avocate et Conseillère, PBI Conseillers en actuariat ltée, Montréal, Québec

Les facteurs ESG, une tendance dominante – ce n’est pas ce que vous pensez.

Cette séance traitera des façons d'intégrer les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans le processus de placement à long terme des points de vue du gestionnaire de placements et du propriétaire d'actif.

  • Différences entre les facteurs ESG et le filtre socialement responsable ;
  • Evolution des facteurs ESG ;
  • Comment les facteurs ESG peuvent-ils améliorer la recherche sur les placements à long terme ?

Christine GirvanDirectrice générale—Canada, MFS Gestion de Placements Canada Limitée, Toronto, Ontario

 

Régimes d’assurances collectives – Tendances

Lundi, 13h00-14h00

  • Marché de l'assurance collective : perspectives canadiennes et québécoises :
    • Survol de l'industrie avec les joueurs présents dans le marché ;
    • Éléments distinctifs du marché au Québec ;
    • Concentration du marché / Transactions de fusions-acquisitions ;
  • Structures de régimes (traditionnelle / modulaire / flexible) ;
  • Ententes financières (assurée / à rétention / auto-assurée).

Philippe Dicaire, CEBS, ISCEBS FellowDirecteur général, GFMD Expert Conseil, Montréal, Québec

 

La finance comportementale et la gestion de portefeuille

Lundi, 14h15-15h15

Dans un premier temps, nous ferons un tour d'horizon des principaux biais comportementaux pouvant avoir un effet négatif sur le rendement d'un portefeuille d'actions.

Par la suite, nous proposerons des pistes afin de réduire l'impact de ces biais comportementaux afin d'améliorer le rendement de l'investisseur.

Mathieu TanguayPrésident et associé principal, Gestion de portefeuille, Triasima Inc., Montréal, Québec

Fraude dans les régimes d’assurances collectives

Lundi, 14h15-15h15

  • Ampleur du phénomène ;
  • Mécanismes mis en place par les assureurs ;
  • Processus d’enquête / déroulement et acteurs impliqués ;
  • Sanctions possibles en cas de preuve de fraude.

Jennifer Palermo-Krynski Gestionnaire, Services d’enquêtes, Financière Sun Life, Montréal, Québec

 

L’Accord de Paris sans les États-Unis : Le point de vue d’un gestionnaire de portefeuille

Lundi, 15h30-16h30

• L’Accord de Paris sur le climat :

– Genèse ;

– Description ;

 – Objectifs ;

• Retrait des États-Unis de l’Accord de Paris :

– Que signifie vraiment ce retrait du gouvernement Trump ;

– Position des villes, des États, des corporations et des citoyens américains ;

– Impact réel sur le climat et sur les objectifs de réduction des gaz à effet de serre ;

• Conséquences et bénéfices potentiels de ce retrait sur le Canada ;

• Plusieurs changements technologiques pourraient avoir d’importants effets bénéfiques sur l’environnement :

– Nouvelles technologies et génération d’électricité ;

– Révolution technologique dans le  transport ;

– Impact des changements technologiques sur les secteurs :

» de la construction ;

» de l’alimentation ;

» de la santé.

Jean-Luc Landry

Président et chef de la direction Gestion de portefeuille Landry, Montréal, Québec

Créer un milieu de travail propice à la santé mentale : Une solution moderne pour relever un défi du XXIe siècle

Lundi, 15h30-16h30

Les problèmes de santé mentale représentent environ 30% des demandes d'invalidité à court et à long terme au Canada. Résoudre les problèmes de santé mentale au travail où de nombreux adultes passent la plupart de leurs temps d'éveil, est d'une importance vitale pour tous les Canadiens... Mais comment est-ce que tous les acteurs du milieu de travail (employés, employeurs et syndicats) peuvent-ils créer et maintenir des milieux de travail sains mentalement ? Au cours de cet atelier interactif, découvrez :

  • Les arguments pour promouvoir et protéger la santé mentale en milieu de travail ;
  • Neuf pratiques prometteuses pour créer des lieux de travail mentalement sains découvertes au cours d'un projet de recherche par étude de cas de trois ans ;
  • Les programmes et les avantages sociaux offerts par le milieu de travail qui assurent la santé mentale des employés ;
  • Les outils qui sont disponibles pour répondre à la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail, et pour accroître la prise de conscience et réduire la stigmatisation autour des problèmes de santé mentale.

Louise ChénierGestionnaire de programme, Santé mentale en milieu de travail, Commission de la santé mentale du Canada, Ottawa, Ontario

Perspectives économiques et marchés financiers

Mardi, 8h00-9h00

  • Croissance mondiale toujours en vigueur et  qui semble s’accélérer par endroit ;

  • La dépendance aux banques centrales  s’effrite-t-elle ?

  • Le spectre de la déflation est-il derrière nous ?

  • Les conséquences à court, moyen et long terme  des endettements, déficits, etc. ;

  • Le marché obligatoire, un marché en pleine mutation.

Mathieu Lachance, CFA, DMSGestionnaire de portefeuille, Division Sigma-Alpha, Gestion Cristallin Inc., Montréal, Québec

 

L’Administration Trump et le Moyen-Orient

Mardi, 9h15-10h15

  • Comment vont évoluer les relations des États-Unis avec les alliés de la région ?

  • Que va-t-il se passer avec la Syrie et ses alliés la Russie et l’Iran ?

  • Comment l’Administration Trump va se comporter face à l’extrémisme islamique et le terrorisme ?

Sami Aoun, Ph. D.Professeur, Université de Sherbrooke, Sherbrooke, Québec

 

Jurisprudence en matière de régimes de retraite et d’avantages sociaux

Mardi, 10h45-11h45

Revue de la jurisprudence marquante en matière de régime de retraite et d'avantages sociaux au cours des dernières années.

Sonia Massicotte, LL.B.Avocate et Conseillère, PBI Conseillers en actuariat ltée, Montréal, Québec

 

Comment faire face au risque de longévité

Mardi, 13h00-14h00

  • Qu’est-ce que le risque de longévité ?
  • Conséquences de l’évolution de l’espérance de vie pour les régimes de retraite au Canada ;
  • Comment mesurer son niveau d’exposition au risque de longévité ?
  • Solutions et innovations pour mieux gérer le risque de longévité.

Thierry Chamberland FICA, FSA Associé principal, Gestion de placements, Aon Hewitt, Montréal, Québec

 

Médicaments / Démystifier le régime public de la RAMQ

Mardi, 13h00-14h00

  • Régime public et couvertures ;
  • Liste générale de médicaments / Médicaments d'exception / Patient d'exception ;
  • Arrivée des nouveaux médicaments très coûteux / Décisions de la RAMQ vs assureurs ;
  • Impacts sur les régimes privés.

Philippe Dicaire, CEBS, ISCEBS FellowDirecteur général, GFMD Expert Conseil, Montréal, Québec

 

Les différents placements privés

Mardi, 14h15-15h15

Les investisseurs font de plus en plus appel aux investissements privés afin d’améliorer le profil de rendement, ainsi que la diversification au sein des portefeuilles institutionnels. Lors de cette conférence, les différentes options disponibles dans le domaine du capital privé, de la dette privée et des actifs réels seront examinées. Les questions clés que devraient poser les investisseurs lors de l'évaluation des investissements privés pour leur portefeuille seront aussi explorées.

Yusuke Khan, CFA, FRMConseiller principal, Pavilion Groupe Conseils ltée, Montréal, Québec

 

Gérer votre niveau de risque / seuils de mutualisation

Mardi, 14h15-15h15

  • Société canadienne de mutualisation en assurance médicaments (SCMAM / régime EP3) ;
  • Société de compensation en assurance médicaments du Québec (SCAMQ) ;
  • Seuils privés offerts par les assureurs ;
  • Implications pour votre régime d’assurance collective.

Claude Di Stasio

Directrice générale et Secrétaire de la Société de compensation en assurance médicaments du Québec, Montréal, Québec

 

La gestion déléguée des placements—Une forte tendance en croissance

Mardi,  15h30-16h30

Au cours des dernières années, la gestion déléguée des placements est devenue un modèle incontournable pour la gestion des actifs de régimes de retraite et de fondations, et la réduction de risques, aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans de nombreux autres pays. Cette tendance forte et croissante, souvent considérée comme un renforcement de la gouvernance et un partage de responsabilités fiduciaires, a également pris beaucoup d'ampleur au Canada. Cette présentation couvrira les avantages potentiels pour les fiduciaires et leurs régimes/fonds, tels que la gouvernance améliorée, la rapidité de prise de décision, une meilleure gestion des risques, une diversification accrue des gestionnaires et des classes d'actifs, des économies potentielles de frais et l'optimisation du profil risque-rendement. En effet, cette approche permet aux régimes/fonds de mieux suivre et s'adapter aux marchés d'investissement en constante évolution qui deviennent de plus en plus complexes. Le présentateur dissipera également certains mythes et fausses idées liés à ce modèle délégué.

Robert LeblancAssocié, Gestion de placements, Aon Hewitt, Montréal, Québec

Santé mentale / gestion d’invalidité

Mardi, 15h30-16h30

  • Tendances de réclamations et effets très importants sur les régimes (complexité et durée des cas) ;
  • Gestion des réclamations / intervention hâtive et active ;
  • Outils pour intervenir / PAE et formation des acteurs de 1ère ligne ;
  • Retour au travail durable / implication de tous les acteurs au dossier.

Paul-Olivier Salvail, CRIA Directeur, Service de soutien en invalidité, Optima Santé global Inc., Sorel-Tracy, Québec

 

Information pour d'inscription

Inscrivez-vous d’ici le 9 juillet et économisez 300 $ grâce au rabais pour inscription hâtive.


Membre Non membre

 

Frecnhbutton.jpg

 
Jusqu'au 7 9 2017 C $1,850.00 C $2,180.00
Après 7 9 2017 C $2,150.00 C $2,480.00